Bilan Mission d'évaluation 2013 - Perspectives 2014



Barra de Guaratiba, Plage de la Marambaia
 
 
 

Récapitulons:
O Jardim de Gaya est une propriété privée, située à Barra de Guaratiba dans une Réserve Écologique près d’un petit port de pêche qui donne sur l'océan et au bord de la mangrove de Sepetiba. 

Localisation
23°02'36.36"S 43°33'17.70"O
 

L'Instituto et Centro Alternativo para a Comunicaçao e Desenvolvimento, une Ong fondée en 1989 dont nous sommes le partenaire privilégié, en a l’usufruit, pour stimuler la participation des jeunes et des femmes au développement de la région, dans les domaines de l'art et de la culture, de la production artisanale, de l'écologie et du tourisme. (voir page ICADC)
Depuis quelques mois, nous nous battons pour soutenir la reconversion de ce lieu protégé en structure hôtelière à vocation Eco touristique, génératrice d'emplois, dans une perspective de développement économique et d'émancipation.
Le but de l'entreprise est d'acquérir son autonomie par la mise en place d'activités productives formatrices, avec la dynamisation d'échanges culturels et techniques ciblés autour de la préservation de la Biodiversité et des concepts du Développement durable.

 Premier bilan suite à la mission été 2013

Pour celles et ceux qui suivent nos aventures brésiliennes, pendant notre mission cet été à Barra de Guaratiba, avec les partenaires de l'ICADC, nous avons pu évaluer les besoins et les moyens locaux nécessaires à la réhabilitation du Jardim de Gaya, et Roberto Candidi, notre volontaire au Service civique en a profité pour faire les métrés et produire des études sur lesquels s'appuyer.
 
 

Cette étude nous a permis de conclure, avec toutes les études de faisabilité et les autorisations d'aménagement obtenues, qu’il faudrait compter sur un budget de 60 000 € environ (ou bien 10 000€/mois pendant 6 mois pour financer main d'œuvre locale et matériel) pour soutenir les travaux d’adaptation du lieu à ce beau projet.

 
 
 





 
 

Le budget d'équipement et de fonctionnement pourraient être financés localement par la dette bancaire, ou par des fondations sensibles à la RSE, très en vogue au Brésil, que la nouvelle équipe de l'ICADC s'emploiera à mobiliser.


Notre présence cet été au Jardim de Gaya et les quelques petits travaux de rénovation que nous avons pu y faire pendant notre mission, ont permis d’ouvrir le restaurant le week end et d’organiser une soirée poétique avec Vida Feliz en clôture de mission.






Cette soirée a eu beaucoup de succès et a réuni une trentaine de personnes. (Voir l'article Rapport de mission en Photos).

 
Tout nous laisse donc présager du succès de cette entreprise!

Rendez Vous en 2014...

Chantier 2014. Informations détaillées:
 
 

Posts les plus consultés de ce blog

CONGRES MONDIAL DE LA NATURE - Donnons la voix aux populations indigènes

6ème Festival Paroles et Merveilles entre Rio et Marseille « Enfances, Nature et Influences »