FRANCE BRESIL 30 ANS DEJA!.... HISTORY

Histoire d'une aventure qui ne s'épuise pas!


 VIDIGAL 1986 (Fresque collective - 10 x 4m)





En 1986, l'Association les Apprentis de l'Espérance est fondée à Paris par Sophie Tzitzichvili de Panaskhet, avec François, Francisco et des jeunes du 19ème arrondissement, seconde génération d'immigrés. Encadrés par le Club d'insertion ACASA, Abder, Farid, Damé et Tahar vont soutenir l'initiative pionnière développée par la danse et les arts du spectacle depuis 1982 dans la favela du Vidigal à Rio de Janeiro par la jeune française.  Ensemble, ils mettent en place un échange culturel permanent entre la France et le Brésil. 



Tony Artisan de la Paix
A chacun son outil, ou son instrument!



Un premier voyage entièrement autofinancé a pour destination Rio. Des activités artistiques (danse, théâtre, musique, arts du cirque, photographie, vidéo, arts plastiques), suivies de la création d'une bibliothèque communautaire, sont mises en oeuvre avec plus de trois cents enfants du bidonville, les faisant participer de l'élaboration du processus éducatif et permettant à chacun de découvrir les besoins, les aspirations, les motivations et les ressources de l'autre.

Higelin au Vidigal

1987

En 1987, dix enfants du Vidigal sont invités en retour par les jeunes Français pour exposer leurs travaux à la Maison de l'Amérique Latine (Paris 7ème) et dans plusieurs autres arrondissements de la capitale, soutenu par la Ville de Paris, les Ministères français des Affaires Étrangères, de la Culture, et de la Jeunesse et des Sports, ainsi que par la Compagnie d'aviation brésilienne Varig.

Les adolescents développent des animations avec 800 enfants défavorisés des 19ème et 20ème arrondissements avant d'être reçus en région PACA, où ils organisent un carnaval de rue, secondés par les enfants des centres aérés de la Ville de Gap (05).
Tahar - Fondation Gregorio de Mattos - Salvador de Bahia
Un deuxième voyage est organisé au Brésil en 1987, soutenu par l'Alliance Française et les municipalités locales. L'exposition Rio Miseravilhosa est présentée à Rio, Belo Horizonte, Brasilia, Recife et Salvador de Bahia, avec l'appui de Gilberto Gil.


Rencontres et débats en milieu universitaire et communautés populaires, contribuent à l'apprentissage et à l'autonomie des jeunes Français, comme à l'émulation des volontaires locaux. 
Encouragée par la Fondation France Libertés, leur initiative est récompensée par le Prix Médecine Entraide décerné par l'Association Droits de l'Homme et de la Solidarité et le Gala de la Médecine.

Placée sous l'égide de l'UNESCO en 1989, l'association les Apprentis de l'Espérance s'engage pour la mobilisation des jeunes en faveur du développement. 
L'Institut pour la Communication et le Développement (ICADC) est fondé à Rio de Janeiro en 1989 pour donner suite à ces échanges. Les Apprentis organisent trois jours d'activités sur le Pain de sucre pour lancer leur action.

Volontaires à Santa Candida 1989
Un terrain au bout du monde 1989




Chantiers  1990 - 1997

Un désert au soleil
Inauguration 1990
Enfin de l'eau sur le site!  1992
Petit déjeuner
Jean Baptiste et Elias
Appuyés par le Ministère français des Affaires Etrangères, volontaires français et jeunes Brésiliens assurent terrassements, ouvertures de routes, construction d'un pont et des trois premiers modules de l'Espace Brésil 2001.





Laurindo au potager

Maud et Carlinhos
Manu , Pierre et Nicolas 




Capoeira
Alphabétisation

Plus de 200 jeunes réunis en chantier de solidarité internationale, investis dans l'alphabétisation des enfants et l'animation d'ateliers de production artisanale, visant contribuer à l'autonomie du site, devenu foyer d'accueil et ferme pédagogique.
Franck et Fabien
Reinaldo Vargas
Florence
UNCED - RIO 92

Les abeilles qui ne font pas de mal, elles font du miel!

Theatre avec Lanna
Estel, Murillo et Erika
Compost organique avec le Prof Alvaro
Ajouter une légende








Amazonica
Arno, Guillerme et Tahar au Jardin Botanique







Pour soutenir les efforts menés localement, manifestations publiques et soirées de bienfaisance se succèdent entre la France et le Brésil avec les Apprentis de l'Espérance : Rio Solidariedade 1989 sur le Pain de Sucre; fresque géante Amazonica à Beaubourg; Fresque monumentale lors du Forum Eco 92 durant la Conférence des Nations-Unies pour le Développement à Rio en 1992; La Voile de l'Espérance pour la Nioulargue de st-Tropez en 1993; Echang'Arts à l'hôtel Byblos de st-Tropez en 1994; Terre Humanité à l'Espace Jeunes de st-Tropez en 1995; Utopia, Festival des Cultures du Monde, à Melun Sénart et Festival Brésil à Levallois-Perret en 1996, ainsi que de nombreux carnavals. 

Levallois Perret 1993

1997 - 2003


Mais des tornades répétées entre 1997 et 1999 finissent par avoir raison de l'Espace Brésil 2001 à Itaguai. Maintes fois reconstruit, le foyer est finalement complètement détruit. Enfants et volontaires subsistent dans la plus grande précarité, avec l'aide de commerçants.
Appuyé par le Tribunal pour Enfants et le Ministère public, l'institut brésilien accomplit alors l'exploit de réintroduire la plupart des enfants, légalement identifiés, à leurs foyers biologiques, souvent distants de 4.000 kilomètres!
Avec douze enfants démunis, encore sous sa responsabilité, le siège administratif de l'ICADC est transféré dans le Jardin de Gaya, une maison particulière située dans la Zone Ouest de Rio de Janeiro, précisément dans la Réserve écologique et archéologique de Guaratiba, territoire pilote de conservation et de gestion intégrée de la Baie de Sepetiba.
Ateliers créatifs, expositions pédagogiques, rencontres artistiques et gastronomiques dirigées vers une population composée de pécheurs et de petits agriculteurs, y sont poursuivis, visant l'éducation à l'environnement et la sensibilisation des jeunes de la communauté au tourisme écologique.
Atelier peinture
Festa Junina
Cancan Capoeira - Vieira Fazenda










La sensibilisation du réseau scolaire, l'approche pédagogique et la diffusion des échanges, induisent ainsi l'intégration des familles aux mécanismes locaux de développement. D'où, en collaboration avec les institutions locales, l'ICADC collabore à la gestion participative de la région de Sepetiba (Littoral Sul Fluminense et Costa Verde de Rio de Janeiro).

2003 - 2004

Ce sont les années de la promotion du Projet AGALMA, auprès de professionnels de l'éducation, soutenu par l'entreprise nationale Petrobras, pour que des professionnels de la santé mentale suscitent le discours critique des éducateurs. Stimulant la curiosité, la créativité et la socialisation des adolescents, les éducateurs interrompent progressivement une situation souvent violente, due à l'utilisation abusive de drogues et/ou d'alcool.
Promotion du projet "Roues en Mouvement" par les arts et les sports adaptés aux handicapés physiques, qui, avec danseurs et sportifs volontaires, contribue à faire valoir le droit de citoyenneté de jeunes qui ½vrent au-delà de leurs limites, et à abolir les préjugés.
Encore membre du Conseil Municipal pour le Développement Rural et du Conseil Municipal pour l'Environnement de la Ville d'Itaguai/RJ, l'ICADC s'acharne à revitaliser l'Espace Brésil 2001, renommé Centre d'Ecologie et de Citoyenneté, cherchant à promouvoir un lieu d'accueil et de formation, démultiplicateur de connaissances et pratiques écologiquement convenables.
Mais, bien qu'encouragés localement à poursuivre, les volontaires s'épuisent face à des travaux de rénovation nécessaires bien trop lourds. Le terrain est laissé à l'abandon.
Mission de France à Itaguai
Une fois les efforts concentrés sur le Jardin de Gaya pour garantir la promotion des activités et l'accueil de volontaires étrangers, les Apprentis de l'Espérance réaffirment les relations bilatérales et impulsent les échanges, en support aux actions de coopération engagées au Brésil depuis vingt ans.
ITIAPE à Guaratiba

Des volontaires des Missions de France (2003), des Éclaireurs  et Éclaireuses de la Région Aquitaine (2004), des stagiaires de l'École Nationale Supérieure de Création Industrielle à Paris (2006), de l'École de paysagisme ITIAPE à Lille (2008) et de l'École 3A de Lyon (2009), participent aux travaux et aux animations du Jardin de Gaya. 
Carnaval 2004
Lycée Molière 2004 - Blanc
Lycée Molière 2004 - Bleu

Lycée Molière 2004 - Rouge






2005 - 2010

EM Monte Castelo France Brésil
Pour la saison culturelle du Brésil en France, menée en collaboration avec des écoles publiques de Rio et des municipalités proches de la Baie de Sepetiba (Rio, Itaguai, Angra dos Reis), l'Institut propose un échange de réflexions et de connaissances sur la préservation du patrimoine naturel et culturel local, en vue d'une approche scolaire entre le Brésil et la France: Brésil France, 2005 Odyssée Espérance. 



L'initiative, inscrite dans le cadre de la décennie pour une Culture de la Paix, reçoit l'appui de l'UNESCO, des Ministères brésiliens de l'Education et de l'Environnement, de l'Université Fédérale de Rio de Janeiro, de la Fondation Brésilienne pour la Conservation de la Nature, des villes de Rio de Janeiro, Buzios, Itaguai, de la Fédération de Voile de l'Etat de Rio, de la Fédération Brésilienne de Voile et Moteur et du Consulat Général de France à Rio de Janeiro.
Cédric et Karine
Mnadala- Découpage  15m² College Victor Hugo Gassin






Porté par l'enthousiasme des participants, un important échange scolaire bilatéral est soutenu en région PACA par le rectorat de l'Académie de Nice.




   




















Dans la foulée, le spectacle musical "l'Odyssée du Petit Prince autour du monde" est produit avec plus d'une centaine d'élèves du collège Victor Hugo, mobilisés de façon transversale et disciplinaire sur la diversité culturelle et les valeurs fondamentales prônées par Antoine de st-Exupéry dans son œuvre.
Couronnant vingt ans d'action solidaire de l'association, une statue grandeur nature du Petit Prince, réalisée par l'artiste brésilienne Lucia Guerreiro est offerte à la commune de la Mole dans le Var. Le monument sera installé sur le rond-point de la route nationale 98, à l'entrée du Pays des Maures.
Bruno + 20, Et le Petit Prince de Lucia Guerreiro
Le Petit Prince en étendard de l'espérance 1993
Le Petit prince à La Mole  2005/2009
En 2007, les Apprentis de l'Espérance avec 80 élèves de l'École Louis Blanc à st-Tropez (83), réalisent le spectacle musical "Ambiance Latino" témoignant des cultures d'Amérique latine.
"Paititi ou la découverte de l'Eldorado" est réalisé avec cinquante enfants du centre aéré du Plan de la Tour investis dans la découverte de l'Amérique précolombienne.
Blandine et Aloysio à l'UFRRJ
Des stagiaires de l'Université Paul Valéry à Montpellier, section géographie/tourisme écologique et développement durable, partent à Rio démarrer un programme d'accueil et d'échanges écotouristiques au Jardim de Gaya à Guaratiba (Rio de Janeiro). 
Christine, Martine, Véro et  Harry Potter
After Midnight
En 2008, une soirée de bienfaisance réunit 250 personnes au dîner spectacle organisé à Ramatuelle en partenariat avec l'Association Artemus PACA. 
L'opération "Aftermidnight à Ramatuelle" est réalisée au profit de l action de solidarité menée entre la France et le Brésil. 
Marie et l'équipe

Toujours à Ramatuelle, la soirée "Printemps aux Amériques", est organisée avec une fiesta latina suivie de country dance et de rock and roll, pour transporter le public de l'autre côté de l'Atlantique et réunir des fonds au profit de l'action engagée au Brésil.
Tony + 20

Daviane, Marlua et Philippine  2008

Musique au Jardim de Gaya
Estel 17 ans plus tard
En janvier 2009, avec la participation d'une stagiaire de l'École 3A à Lyon, section administration et commerce international, O Jardim de Gaya ouvre ses portes au public, donnant le coup d'envoi de la Saison Culturelle de la France au Brésil. 

Adenilson Vive la France
L'événement a compté sur la gracieuse participation d'artistes français et brésiliens réunis autour des jeunes, responsables d'un atelier culinaire et d'un bar associatif (60 couverts).

Fred et les filles de Sophie

Un  Ciné Club de quartier soutenu par la médiathèque de l'Ambassade de France, des ateliers créatifs pour 30 enfants en demi-journée et des animations pédagogiques en milieu scolaire, sont de nouveau proposés au moyen d'échanges culturels entre la France et le Brésil. 
Désormais basés à Marseille, en collaboration avec des collectivités impliquées dans l'action éducative auprès de la jeunesse, les Apprentis de l'Espérance cherchent à sensibiliser les jeunes des quartiers sensibles vers une meilleure compréhension interculturelle, l'éducation à la préservation de l'environnement et une culture de paix.
Souhaitant poursuivre leurs relations privilégiées avec le Brésil, les Apprentis de l'Espérance impulsent les échanges culturels et techniques pour élargir le cercle des coopérations et contribuer à garantir l autogestion du Jardin de Gaya.

Il s'agit maintenant d'équiper et de maintenir la structure dans l'esprit d'un gîte rural pour offrir aux jeunes engagés dans son administration, les moyens d'acquérir enfin leur autonomie.
Avec le Petit Prince comme ambassadeur et la Voile de l'Espérance comme étendard, porte parole de l'idéal de solidarité des jeunes générations, les Apprentis de l'Espérance souhaitent créer des liens entre les jeunes.

Et, poursuivant nos objectifs dans le droit fil de nos actions passées, contribuer au renforcement de la solidarité internationale, en faveur du développement durable.

Bientôt 30 ans!!!

Posts les plus consultés de ce blog

CONGRES MONDIAL DE LA NATURE

I Wanna dance with someboby

REGARDS D'AMAZONIE A L'HOTEL LE RYAD